Mélanie Blaison

Mélanie Blaison

1981

BIOGRAPHIE

Mélanie Blaison est née en 1981 à Nancy (France). Elle vit et travaille à Paris (France). Elle a été diplômée de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2009. En 2010, elle a reçu le prix Nicolas Feuillatte. Mélanie Blaison a élu le papier comme matériau de prédilection, et, particulièrement, les papiers trouvés qu'elle agence en paysages. Sélectionnée par La Petite Escalère pour la résidence de printemps 2015 « Autour du papier », elle a explicité à cette occasion le statut qu'elle confère à ce matériau :
« Papier matériau aussi : activé, usé, frotté, collé, déchiré, découpé, retourné, gommé, plié, archivé. Ces papiers, tels une documentation sommaire, sembleraient par moment reprendre la forme administrative à la vue des agencements où ils se trouvent papiers étalés, empilés, classés, agrafés. Récupérer, trouver, trier, classer, mettre en ordre, ranger, ordonner, classer font partie du processus du dessin. Dessiner se fait ici en une série de gestes. Les papiers trouvés, donnés sont préférés parfois aux papiers achetés. » Mélanie Blaison, 2015.

<<< retour

OEUVRES

    • 3 semaines, 2011-2013
    3 semaines, 2011-2013
    Installation
    115 x 239 x 60 cm
    >
    • 3 semaines, 2011-2013
    3 semaines, 2011-2013
    115 x 239 x 60 cm

    Ensemble de dessins.

    1-a. 4 * A4 superposés.
    b. 39 * 27.4*19 .5 cm reliés : carton, papier, craie sèche, encre, gomme, reliure.

    2-a. 1 * 33.5*26 cm papier, craie, pigments, empreintes de 3 semaines, gommures.
    b. 1* 36.7*26.1 cm : papier, empreintes de 3 semaines, craie.
    c. 1* 38*32.5 cm : papier, empreintes de 3 semaines, pigments, craie.
    d. 1* 32*29 .5 cm : papiers découpés puis assemblés, poussière, empreintes de 3 semaines, pigment, craie, colle.
    e. 1 * A3 papier, poussière.
    f. 1* 42*29 cm : papier, empreintes de 3 semaines, pigments, poussière.
    g. 1* 26*24.5 cm : papier, pigment, empreintes de 3 semaines/gommures, craie sèche.
    h. 1* 28*22.5 cm : papier, empreintes de 3 semaines, craie sèche, ciment.

    Mélanie Blaison présente une grande installation de dessins indiciels qu’elle a réalisés sur des papiers trouvés lors de ses déambulations. Procédant d’un équilibre entre les traces d’usure non intentionnelles et ce que l’artiste va décider d’y ajouter, chaque dessin, par sa couleur et sa texture, apparaît comme une évocation sensible d’un paysage.

    Œuvre acquise par le Fonds de dotation Famille Moulin en 2013.