Camille Blatrix

Camille Blatrix

1984

BIOGRAPHIE

Camille Blatrix est né en 1984, il vit et travaille à Paris. Il a été formé à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris et lauréat du Prix Ricard pour l’art contemporain en 2014.
Les sculptures à la fois intimes, drôles et énigmatiques de Camille Blatrix constituent autant d’invitations à pénétrer dans des histoires en suspens. Ces narrations forment le mode de présentation de ses objets (un terme auquel tient l’artiste) comme le choix des matériaux très ouvragés qui les constituent, et proposent un « mode d’existence » inédit de son œuvre.

Expositions des œuvres de la collection

  • 2018
    • La complainte du Progrès, MRAC, Serignan
  • 2016
    • FluxesFeverFuturesFiction, Azkuna Zentroa, Bilbao, Espagne, 11/02/2016 - 08/05/2016
  • 2015
    • 13ème Biennale de Lyon, "La Vie Moderne", La Sucrière, Lyon, France, 10/09/2015 - 03/01/2015
<<< retour

OEUVRES

    • La liberté, l'amour, la vitesse, 2015
    • La liberté, l'amour, la vitesse, 2015
    • La liberté, l'amour, la vitesse, 2015
    La liberté, l'amour, la vitesse, 2015
    Sculpture
    140 x 45 x 30 cm
    >
    • La liberté, l'amour, la vitesse, 2015
    • La liberté, l'amour, la vitesse, 2015
    • La liberté, l'amour, la vitesse, 2015
    La liberté, l'amour, la vitesse, 2015
    140 x 45 x 30 cm

    Polyester, plexiglas, inox, ivoire reconstitué, argent, Ipad, enceintes et système électronique.

    Les sculptures à la fois drôles et énigmatiques de Camille Blatrix constituent autant d'invitations à entrer dans des récits en suspens. Ces formes de narration, tout comme leur choix de matériaux très ouvragés et leur présentation, confèrent à ses objets un "mode d'existence" sans équivalent. Pour la Biennale de Lyon 2015, Blatrix créé une machine à billets d'un genre particulier : ce distributeur automatique éprouve des sentiments... et parle à son utilisateur de la tristesse du monde. Au visiteur d'introduire sa carte bleue et d'entamer un dialogue avec une machine au design à la fois futuriste et chargé de souvenirs. "J'ai toujours eu du mal avec les distributeurs automatiques", raconte l'artiste. "Ils n'ont jamais été capables de me donner ce dont j'avais besoin..." Ou comment un morceau de technologie aléatoire s'intéresse soudain réellement aux gens qui en font usage.

    Œuvre acquise par Lafayette Anticipations — Fonds de dotation Famille Moulin, Paris en 2015.
    Œuvre réalisée à l'occasion de la 13ème Biennale de Lyon, 2015.

    Expositions

    • La complainte du Progrès, MRAC, Serignan 07/04/2018 - 02/09/2018
    • FluxesFeverFuturesFiction, Azkuna Zentroa, Bilbao, Espagne, 11/02/2016 - 08/05/2016
    • 13ème Biennale de Lyon, "La Vie Moderne", La Sucrière, Lyon, France, 10/09/2015 - 03/01/2015